- Nous posons des actes artistiques et scientifiques.
Nous questionnons les représentations du Monde.
Nous imaginons d’autres possibles. -

Inflexion

ANTHROPOSCÈNE*
Arts, sciences et politique
Du 8 au 11 juin 2016 au Maquis à Brest

Des crapahutages sur des îles à marée basse, un environnement sans plastique, des huîtres qui dansent, des marches performatives, une inondation, une agora,
une campagne océanographique, une cantine, du covoiturage... ; 

nous proposons quatre jours de réflexion et de pratique
pour questionner l’échange entre scientifiques et artistes, 
pour élaborer un terrain commun, 
pour mutualiser les efforts de leurs recherches respectives, 
pour poser des actes artistiques et scientifiques avec une résonance politique, 
pour questionner les représentations du Monde,
pour chercher ensemble à imaginer d’autres possibles.
 

Programme, Juin 2016

  Mercredi 8 Jeudi 9 vendredi 10 Samedi 11
  Exposition Sébastien Durand
8h30'   On n'a pas eu le temps de penser au climat
Saint-Pierre / Plougastel / Pont Albert Louppe
   
9h      
9h30'      
10h   Trajet aller  
10h30' Une aiguille dans une botte de foin Vertiges
IUEM Plouzané
 
11h  
11h30'  
12h Cantine Maquis Trajet retour  
12h30' Cantine Maquis Cantine Maquis Cantine Maquis
13h Trajet Maquis Portsall
13h30'  
14h Vibrio Emoi
Ile Carn - Ploudalmézeau
    ECLIPS INONDATIONS.GIF
14h30'    
15h

Plastic zéro
Emotion politique

Trajet Maquis Landeda
15h30' AGORA 180
16h Trajet Portsall Maquis Hi ! Hi !
île Cézon Landéda
16h30'  
17h AGORA 180 AGORA 180 Trajet Landeda Maquis
17h30'
18h  
18h30' Hurlants et gémissants La Molécule Sent l'animal
19h
19h30'
20h Apéro dinatoire Apéro dinatoire Apéro dinatoire Repas
20h30'
21h AGORA 180
21h30'    
22h     Dancefloor
23h-00h    

AGORA 180

Dans l’idée d’élargir un terrain exploré par le collectif Inflexion, nous proposons d’ouvrir une agora sur quatre jours questionnant les liens construits et à construire entre les pratiques artistiques, scientifiques et politiques ; quatre forums de 180 minutes les 8, 9, 10 et 11 juin 2016 à Brest dont la finalité sera l’écriture d’un texte, manifeste fondateur d’une dynamique réunissant les acteurs investis ou désirant s’investir autour de pratiques hybrides artistiques et scientifiques dans une démarche d’action politique.

Ces temps de réflexions et d’échanges seront ponctués de lectures et de retours d’expériences.

Mercredi 8 et jeudi 9 juin à 17h
Vendredi 10 juin à 21h
Samedi 11 juin à 15h30
Au Maquis
Durée : 180 minutes

CôTE à CôTE (dans le cadre du projet ARTisticc)

Cinq duos, chacun composé d’un artiste et d’un scientifique, ont travaillé pendant dix mois et ont coréalisé une forme hybride artistique et scientifique. 
Davantage que des scientifiques intéressés par l’Art ou que des artistes simples illustrateurs du savoir scientifique, ce groupe transdisciplinaire a la volonté de prendre le temps d’une réflexion commune. Le défi des adaptations des communautés côtières aux changements globaux (changement climatique mais aussi eutrophisation, surpêche, prolifération d’espèces invasives), effectuées sur les zones côtières du Finistère (29), est au centre de cette recherche commune.

Vibrio émoi
Une virée-spectacle sur la côte nord finistérienne. 
Par Morgane Le Rest (actrice et auteure) et Christine Paillard (biologiste marine)

Christine, chercheur scientifique et Morgane chercheur artiste vous emmènent dans une marche, sur un isthme, sur une île, et dans une histoire, la leur, celle de leurs rencontres, recherches et échappées nées de la rencontre, qui croise l’histoire, la nôtre, humaine. C’est ressentir la perte de repères, vivre les changements de perspectives chronologiques, et naviguer entre 4200 av. J.-C et l’an 2100 de notre ère. C’est une pièce fenêtre, pour ouvrir les sens, et tracer de nouvelles traverses.

« J’ai fait de drôles de rêves ces deux nuits dernières. Où seules les personnes de très petites tailles pouvaient vivre à certains endroits, ceux qui avaient une peau classique ne pouvaient plus vivre sur certaines côtes d’Europe ou d’Amérique. Moi, j’avais de la chance, j’avais une bi-peau, perméable aux gaz et imperméable à certains gaz par ailleurs. Ce qui me donnait accès à des lieux non surpeuplés mais très dangereux. »

Mercredi 8 juin - À Portsall - île Carn
Rendez-vous à 13h au Maquis - Covoiturage
Ou à 13h45, rue de Porsguen, au parking qui donne sur la plage de Carn.
Durée : 2h 
Nombre de places limité - Bonne condition physique nécessaire - Crapahute et marche pieds nus ou avec des chaussures adaptées - Prévoir des vêtements adaptés en cas de froid et de pluie / de la crème solaire et de l’eau dans le cas contraire !

On n’a pas eu le temps de penser au climat
Randonnée performative
Par Anaïs Cloarec (comédienne) et Mélanie Raimonet (biogéochimiste)

Mélanie est biogéochimiste à Paris. Anaïs est comédienne à Brest. Elles ne se sont jamais rencontrées. Depuis juillet 2015, elles échangent sur leurs recherches respectives par mails, téléphone, vidéo, courriers postaux. Elles se sont données un rendez-vous : jeudi 9 Juin, 11h30, au milieu du pont Albert Louppe. Elles partiront chacune de leur lieu de recherche : Mélanie de Lauberlac’h, un abord de la Rade de Brest à Plougastel - Anaïs du Maquis, lieu d’art et de politique à Brest Saint-Pierre. Chacune nous invite à une marche de quelques heures, cheminement jusqu’au point de rendez-vous.

Jeudi 9 juin
Deux départs simultanés à 8h30 :
Au Maquis à Brest (Saint-Pierre) avec Anaïs
Au Tapecul à Plougastel (Lauberlac’h) avec Mélanie
Durée : 3h30
Retour au Maquis et au Tapecul vers 12h30 en minibus
Bonne condition physique nécessaire - Prévoir des chaussures de marche et des vêtements adaptés en cas de froid et de pluie / de la crème solaire et de l’eau dans le cas contraire !

Vertiges (et comment passer du vertige à la prise de risque ?)
Vraie ou fausse conférence ?
Par Alain Maillard (acteur, auteur et metteur en scène) et Olivier Ragueneau (biogéochimiste marin)

Le changement climatique, le libéralisme, l’extinction des espèces, la croissance, les migrations... Comment prendre conscience des bouleversements à venir, et des possibles futurs à dessiner ? Comment prendre le risque de changer ?

Vendredi 10 juin - À Plouzané à l’Institut Universitaire Européen de la Mer.
Rendez-vous à 9h30 au Maquis - Covoiturage
Ou à 9h50 à l’entrée de l’IUEM (rue Dumont d’Urville à Plouzané)
Durée : 1h30

HI HI
Parcours sensoriel et réflexif
Par Jean-Luc Aimé (musicien compositeur) et Damien Schrijen (anthropologue)

Nous irons sur l’île Cézon à pied, pendant la marée basse. 
Nous profiterons de la topographie particulière de l’île, fortifications Vauban, bunkers allemands, talus, qui visent à protéger soit des phénomènes naturels, soit des envahisseurs. 
Notre création in situ est une invitation à réfléchir sur les questions migratoires et climatiques. 
Nous proposons une forme artistique qui questionne l’analogie qui est faite entre les dangers des phénomènes naturels dus au dérèglement climatique d’une part, et des déplacements de populations des migrants liés aux aléas géopolitiques d’autre part.

Vendredi 10 juin – À Landéda - île Cezon
Rendez-vous à 15h au Maquis - Covoiturage
Ou à 15h45 au parking de Cézon.
Durée : 50 minutes
Bonne condition physique nécessaire - Prévoir des chaussures de marche et des vêtements adaptés en cas de froid et de pluie / de la crème solaire et de l’eau dans le cas contraire !

La Molécule sent l’animal
Parcours / Chorégraphie / Expo
Par Charlotte Corporeau (docteur es sciences) et Stéphanie Siou (danseuse et chorégraphe)

Deux femmes qui cherchent…
Elles sont nées en 1973.
Elles ont des filles aînées.
Elles sont faites des mêmes atomes et des mêmes protéines.
Elles sont un petit morceau de la chaîne.
Elles veulent transmettre des choses positives.
Elles se sentent mieux quand elles sont optimistes.
Elles construisent des mousses et des rochers.
Elles ne supporteraient pas ce qu’endurent les huîtres.
Elles ont écrit un rouleau-journal.
Elles ont trouvé quelque chose…

Musique : Thierry Penduff (docteur es sciences) 
Montage sonore : Jean-Luc Aimé (musicien compositeur)
Images et vidéo : Sébastien Durand (photovidéographe)
Avec la participation de : Noëmie Corporeau et Maël Siou (lycéennes)

Samedi 11 juin à 18h30
Au Maquis

SCIENCE FICTION
Livre / Exposition
Par Sébastien Durand (photographe)

De ces cinq rencontres naquit une fiction (ou friction ?) prospective mais pas spéculative, une danse climatique et attractive, une liaison chimique, un mélimélo de terre et de mer autour du changement. 
L’émotion est si forte quand l’autre se dévoile.

Avec Morgane Le Rest et Christine Paillard,
Anaïs Cloarec et Mélanie Raimonet,
Alain Maillard et Olivier Ragueneau,
Jean-Luc Aimé et Damien Schrijen, 
Stéphanie Siou et Charlotte Corporeau.

---

CôTE à CôTE reçoit le soutien du Lemar (Laboratoire des sciences de l’environnement marin) dans le cadre du projet ARTisticc et de la Fondation Daniel et Nina Carasso dans le cadre des projets “Art citoyen”.

Coordination artistique et scientifique : Lionel Jaffrès (metteur en scène), Olivier Ragueneau (biogéochimiste marin et coordinateur ARTisticc Brest), Juan Baztan (océanographe et coordinateur ARTisticc), Jean-Paul Vanderlinden (enseignant chercheur et coordinateur ARtisticc).
 

Extrême Climatique Paris Saclay - INONDATIONS.GIF

Conférence
Par Jean-Paul Vanderlinden (enseignant chercheur)

Travail réalisé conjointement entre scientifiques et artistes à partir des inondations qui ont eu lieu sur le plateau de Saclay le 29 avril 2007. Cette expérience a abouti à la création du spectacle INONDATIONS.GIF qui sera présenté lors du festival Obliques en octobre prochain.

Samedi 11 juin à 14h
Au Maquis
Durée : 50 minutes - Production : Collectif Inflexion

Le projet ECLIPS (Extrême Climatique sur le Plateau de Saclay) bénéficie du soutien de la Diagonale Paris Saclay.
www.eclips.cearc.fr

Plastique Zéro - Émotion politique

Conférence/Debat
Par Juan Baztan (Chercheur)

Au début des années 70, une équipe de scientifiques a lancé une alerte sur l’impact à court, moyen et long terme de la présence des plastiques dans les océans.
Et depuis ?
La production de plastique augmente de manière exponentielle.
La production des connaissances augmente aussi et les recherches apportent un diagnostic très clair : le plastique a des conséquences néfastes sur l’ensemble de l’environnement et sur la santé humaine.
En 2009, sur une plage de Lanzarote dans les Canaries, j’observais des millions de microplastiques. En 2012, sur la même plage, j’en trouvais encore davantage.
Une question m’est posée :
"Vous voulez changer les choses ? Ou passer la reste de vos vies à ramasser des plastiques sur la plage ?"
Et je me demande si j’agis pour me donner bonne conscience ou pour changer les choses en profondeur. 
Mais comment faire pour changer les choses ?
Alors, avec d’autres, j’agis pour mettre en place un réseau d’observatoires participatifs.
La déclaration de Lanzarote voit le jour en Mai 2016 : Elle témoigne du travail de plus de 200 chercheurs et engage les partenaires de la première conférence internationale sur les microplastiques. 
Pour passer de la connaissance à l’action : Émotion Politique !

Jeudi 9 juin à 14h30
Au Maquis
Durée : 50 minutes - Production : Collectif Inflexion
http://plastico0.org
http://micro2016.sciencesconf.org/

ACCLIMATE

Au retour de la campagne océanographique MD 203 - Acclimate, Jean-Paul Vanderlinden, Lionel Jaffrès et Juan Baztan embarqués pour le collectif Inflexion avec une équipe de scientifiques et de marins sur le Marion Dufresne nous racontent leur expérience des cinquantièmes hurlants.

Hurlants et rugissants
Journal de bord physique.
Par Frédérique Chaussy, Pierre-Louis et Théo Corre, Agathe Lefranc, Marc Le Page, Salomé Opperman, Maël Siou et Jeanne Treussard.

Lionel Jaffrès a partagé son expérience, jour par jour, sous la forme d’un journal de bord avec les danseurs d’Après la Pluie. Cette forme chorégraphique est le témoignage physique de ce partage de mots et d’émotions.  
Conception chorégraphique : Stéphanie Siou
Conception et réalisation sonore : Lionel Jaffrès

Vendredi 10 juin à 18h30
Au Maquis
Durée : 18 minutes 34 - Production : Après la Pluie
www.apreslapluie.org

Une aiguille dans une botte de foin
Récit de voyage
Par Lionel Jaffrès (metteur en scène et auteur)

"Nous sommes actuellement à 53° sud. Nous n’avons jamais été autant au sud. L’air et l’eau sont glacials. La lumière est particulièrement blanche et laisse deviner la proximité de l’Antarctique. Nous sommes dans une région où nous pouvons croiser des icebergs. J’espère pouvoir en voir. En réalité, je me sens désorienté et ne cherche plus à définir les directions. J’ai cessé de me tenir au positionnement du continent. Ça me donne le sentiment d’une mise à nu. J’ai l’impression de ne plus rien savoir et de ne plus rien savoir faire. C’est perturbant mais ça remet l’essentiel au bon endroit."

Mercredi 8 juin à 10h30
Au Maquis
Durée : 45 minutes - Production : Collectif Inflexion
www.sea.acclimateproject.eu

ACCLIMATE est un projet du LSCE (Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement) soutenu par l’Institut Polaire Français et European Research Council.

Manger, boire et danser

Cantine / Apéro / Dancefloor / Buvette
Sélection de livres proposés par La petite librairie.
Du mercredi au samedi, les midis : cantine maquisarde.
Rendez-vous tous les soirs pour un apéritif dînatoire, à partir de 20h.
Samedi soir à 20h : couscous
Et Dancefloor.
Tarifs buvette et restauration affichés sur place.

---
Inscriptions / réservations
reservation@lemaquis.org 
Ou par téléphone au 02 98 43 16 70

Accès
Le Maquis
12 rue Victor Eusen à Brest Saint-Pierre
Tram arrêt Kéranroux
Bus Ligne 1 arrêt St-Pierre - Ligne 6 arrêt Quilbignon

Covoiturage
Nous proposons de mutualiser les déplacements pour nous rendre sur les lieux de représentation. Pour chaque forme, vous trouverez deux horaires de rendez-vous : au Maquis ou sur place.

Tarifs
Participation aux formes de CÔTE À CÔTE : 2 € ou 5 € au choix (sauf Vertiges : entrée libre).

---

ANTHROPOSCÈNE est co organisé par le théâtre du Grain, le projet ARTisticc et le collectif INFLEXION.
Partenaires : l’IUEM (Institut Universitaire Européen d’Etude de la Mer), le LEMAR (laboratoire des sciences de l’Environnement Marin), le CEARC (Cultures Environnements Arctique Représentations Climat), le LSCE (Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement), l’UVSQ (Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines), Marine Sciences For Society, la compagnie Après la Pluie et le Maquis, zone de partage culturel.

ARTisticc
"Adaptation Research a Trans-disciplinary Transnational Community and Policy Centred Approach" est un projet qui vise à analyser comment la connaissance, dans toutes ses dimensions, peut être mobilisée pour favoriser l’adaptation côtière aux changements climatiques.

ARTisticc regroupe un consortium de structures : CEARC - Cultures Environnements Arctique Représentations Climat (France), Cochin University of Science & Technology (Inde), Laboratoire des Sciences de l’Environnement Marin (France), North-Eastern Federal University in Yakutsk (Russie), Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal), Institute of Social and Economic Research (Alaska), Université de Moncton (Canada), Collège Coopératif de Bretagne (France), Institut Universitaire Européen de la Mer (France), Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (France), Université de Bretagne Occidentale (France), Marine Sciences For Society.

ARTisticc bénéficie du soutien du "Belmont Forum International Opportunity Fund" à travers les contributions des agences nationales suivantes : Agence Nationale de la Recherche (France), National Science Foundation (USA), Social Science and Humanities Research Council of Canada, Ministry of Earth Science (India), Russian Foundation for Basic Research.

www.artisticc.net

Collectif INFLEXION
Inflexion est issu de la rencontre entre trois structures : le théâtre du Grain, le CEARC (Cultures Environnements Arctique Représentations Climat) et Marine Sciences For Society. Aujourd’hui six personnes constituent le noyau artistique et scientifique : Jean-Luc Aimé, musicien compositeur et réalisateur, Juan Baztan, chercheur en études de l’environnement, Nicolas Filloque, plasticien et graphiste, Lionel Jaffrès, metteur en scène et auteur, Morgane Le Rest, auteure et actrice et Jean-Paul Vanderlinden, enseignant chercheur en études de l’environnement.
www.inflexion.info

Le théâtre du Grain 
Les artistes du théâtre du Grain s’investissent depuis plusieurs années dans une réflexion avec des équipes scientifiques de l’Université de Saint-Quentin en Yveline, de Marine Sciences For Society ou de l’Institut Universitaire Européen de la Mer. Ils travaillent ainsi à élaborer un terrain commun, à partager les incertitudes et le désir de connaître un bout du réel. 
Le théâtre du Grain reçoit le soutien de la ville de Brest et de la région Bretagne pour l’ensemble de son projet artistique. 
www.theatredugrain.com

(*) ANTHROPOSCÈNE fait référence au concept d’Anthropocène qui caractérise l’époque de l’histoire de la Terre qui a débuté lorsque les activités humaines ont eu un impact global significatif sur l’écosystème terrestre (Crutzen et Stoermer, 2000).

INONDATIONS.GIF

Sur la scène, la comédienne observe et interprète le personnage de Julie. Elle nous parle de ses repères mis à mal par le changement, l’événement climatique extrême. Elle témoigne et nous interpelle. Elle nous parle de l’augmentation du niveau de la mer, des responsabilités humaines, des digues, des déterminismes. Elle nous parle d’elle et du Monde. Elle appelle.

Une inondation. Julie est seule dans la nuit, le froid. La fatigue.

INONDATIONS.GIF

Sur la scène, la comédienne observe et interprète le personnage de Julie. Elle nous parle de ses repères mis à mal par le changement, l’événement climatique extrême. Elle témoigne et nous interpelle. Elle nous parle de l’augmentation du niveau de la mer, des responsabilités humaines, des digues, des déterminismes. Elle nous parle d’elle et du Monde. Elle appelle.

 

Une inondation. Julie est seule dans la nuit, le froid. La fatigue.

ANTHROPOSCÈNE

Des crapahutages sur des îles à marée basse, un environnement sans plastique, des huîtres qui dansent, des marches performatives, une inondation, une agora,
une campagne océanographique, une cantine, du covoiturage... ; 

Subscribe to ANTHROPOSCÈNE* RSS